/image/logo.webp

Avis

Les avis des assurés pour choisir son assurance pour chat

Afin de faire le meilleur choix pour une assurance pour chat, il est recommandé d’utiliser les services d’un comparateur en ligne. Cet outil gratuit, sans engagement et personnalisé permet au propriétaire de chat, de recevoir des offres qui correspondent à ses besoins, en quelques clics seulement.

En plus, consulter les avis laissés par les assurés sur les différents forums dédiés, aide le propriétaire à trancher, en toute connaissance de cause.

Par ailleurs, il faut bien noter les différentes exclusions qui ne sont pas remboursées par l’assurance pour chat.

Les différents risques de non-remboursement avec une assurance pour chat

Lors de la souscription à une assurance pour chat, certains services peuvent ne pas être remboursés. Egalement, certaines demandes du propriétaire peuvent ne pas être prises en compte. Les cas les plus récurrents sont les suivants.

Les maladies et les accidents avant la souscription à l’assurance pour chat

Dans le cas où le chat est malade ou est victime d’un accident avant de souscrire, et qu’il a besoin de soins ou d’autres analyses complémentaires, cela ne peut pas être pris en compte dans le cadre de la nouvelle assurance.

Les maladies liées au défaut de vaccination

Il est de la responsabilité du propriétaire du chat de le faire vacciner et d’effectuer des rappels nécessaires chaque année. Ainsi, l’assureur exclut de ses garanties la prise en charge des pathologies comme le typhus, le coryza du chat, la leucose féline, la calcivirose et la rage.

Les maladies héréditaires et congénitales du chat

Certaines races de chat ont des maladies héréditaires à cause de leur sélection. Si le chat est acheté auprès d’un éleveur, il fournira des tests prouvant que l’animal est en bonne santé. Pour les maladies congénitales, ce sont celles résultant d’une malformation de naissance. Aussi, les frais de dépistage, de traitement et liés à une maladie héréditaire ou congénitale, ne sont pas pris en charge par l’assurance pour chat.

Les maladies causées par la négligence du propriétaire

Un chat subissant de mauvais traitements de la part de son propriétaire ne sera pas indemnisé par l’assurance. C’est le cas d’un chat maltraité qui serait frappé, souffrant de dénutrition, vivant dans des conditions d’hygiène déplorable. De plus, de tels actes sont assimilés à de la cruauté et punis par la loi.

Le pucage électronique ou le tatouage

Dans le cas où le chat n’est pas tatoué ou pucé, les frais pour ce faire ne sont pas non plus pris en compte. Cependant, certains assureurs n’acceptent pas les chats qui n’ont pas de puce ou de tatouage.

Les soins liés à la chirurgie esthétique

Suite à un accident ou une maladie, un chat peut être quelque peu abîmé. Le propriétaire peut souhaiter recourir à l’emploi de la chirurgie esthétique. Comme une telle opération n’est pas à vocation réparatrice pour récupérer les fonctionnalités du chat, un tel cas constitue une exclusion de tous les contrats d’assurance pour chat.

En bref

La prise en compte de toutes ces informations permet au propriétaire de ne pas être surpris pour les différents cas où l’assurance ne rembourse pas les frais engagés.